Le propre d’une épidémie est de se répandre. Quelles réponses pratiques y apporter ? Voici le point de vue d’un scientifique français, Didier Raoult, réputé être, dans le domaine des maladies infectieuses, l’un des spécialistes mondiaux.

Je n’en sais pas plus.

Voici aussi, dans Libération (17 mars 2020), un article signalant « son insistance » et « son tempérament » – sa personnalité réfractaire, en somme. Un autre encore sur les dissensions parmi le conseil scientifique sur le coronavirus, dans le Journal International de Médecine (JIM, même date).

Parallèlement, le journaliste Daniel Schneidermann (Arrêt sur images) continue son travail d’enquête sur les médias et, en la circonstance, le coranavirus et les divers discours qu’il génère.

DIDIER RAOULT | 17 MARS 2020
ARGUMENTATION CONTRAIRE | 13 MARS 2020 FRANÇOIS SALACHAS & OLIVIER DAVOS

Bref retour en arrière…

SCIENCE ET PRÉJUGÉS : CHLOROQUINE OR NOT CHLOROQUINE ?

« (…) Ces deux scientifiques sont les meilleurs au monde pour traiter les coronavirus, mais en France, peut-être parce que l’un est chinois et l’autre arabe, on ne les écoute pas. (…) »

Didier Raoult, Entretien, Marianne, 16 mars 2020

ARRÊT SUR IMAGES | ENQUÊTES RÉCENTES

SITE D’INFO : THE CONVERSATION

«Ce que les crises épidémiques révèlent des dérives de l’OMS » par Chloé Maurel | 14 MARS 2020

Isoler, diagnostiquer, traiter, contrôler, discourir, lire, douter, croire, s’informer ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *