Je reçois depuis quelques jours des messages de soutien qui me vont droit au cœur, bien accroché pour le moment.

  • EDF est à mes côtés
  • ORANGE est à mes côtés
  • SNCF est à mes côtés
  • CRÉDIT COOPÉRATIF est à mes côtés
  • BANQUE POSTALE est à mes côtés (ah non, avis de découvert)
  • Nombre d’enseignes à mes côtés.

Je n’ai plus assez de côtés pour accueillir tout le monde.

D’autant moins que des livres se tiennent tout le temps à mes côtés. C’est moi qui vais vers eux quand ça me chante.

En ce moment, un Russe de l’autre siècle, un des plus grands, m’annonce l’avenir :

– Et le syndicat ? (…)

– Le syndicat ? (…) Le syndicat appelle aux sacrifices : avant la guerre, on doit se préparer à la guerre, pendant la guerre, on le sait : « Tout pour le front », après la guerre, le syndicat appellera à travailler pour effacer les conséquences de la guerre. »

(Julliard, 1980, p. 256)

GOUVERNEMENT aussi est à mes côtés.


Myopes & visionnaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *