Les règles suivantes vous éviteront différentes formes de plagiat, volontaire ou par omission

1. Toute citation, même partielle, d’un auteur ou d’une source doit être signalée dans le corps du travail par des guillemets « ouverts et fermants », assortis d’une note de bas de page qui précise la source selon le modèle « citation-note » (cf. Références et sources).

2. Les idées, chiffres et concepts empruntés à des penseurs et chercheurs, mais reformulés par l’étudiant, seront signalés par une note de bas de page dans la phrase qui clôt l’emprunt.

3. Les outils Word (Références) permettent la construction d’une bibliographie en fin de dossier (Références et sources), selon différentes normes, dont la norme ISO 690 présentées dans cette page.

Exemple1

Séville et plus particulièrement ses bistrots a toujours inspiré les poètes. « Les jambons pendaient parmi les bouteilles de La Guita, les vieilles affiches de la semaine sainte et de la Feria d’avril, les photos de toreros minces et graves morts depuis des années, tandis que l’encre de leurs dédicaces jaunissait sous le verre des petits cadres. »2

_____________

En bas de page :
2 Pérez-Reverte, Arturo. La peau du tambour. Paris : Seuil, 1997, p.289.

_____________

Dans la page finale des Sources  :
PEREZ-REVERTE, Arturo. La peau du tambour. Traduit de l’espagnol par Jean-Pierre Quijano. Paris : Ed. du Seuil, 1997, 453 p. Coll. Points n° 518.

 


1 Le présent exemple s’inspire du document publié par l’UNIVERSITÉ DE GENÈVE. Citations et notes de bas de page. [En ligne] Consulté le 30 janvier 2015 à l’adresse suivante :
http://www.unige.ch/biblio/ses/pop_ressources_itineraire_citations.html